• Greffe de cheveux FUE - slideshow

Greffe de cheveux FUE

Extraction folliculaire

 

FUE (EN: Follicular Unit Extraction) appelée aussi FOX, FIT ou Extraction folliculaire est une méthode qui permet d’extraire chaque follicule de cheveux l’un après l’autre depuis la zone donneuse vers la zone à restaurer en utilisant un mini punch.

La FUE à l’ancienne

Auparavant, la greffe de cheveux utilisait des techniques de gros punchs oscillant entre 3 et 5 mm.

Cela donnait un aspect dit de “cheveux de poupée ». De plus, la zone donneuse laissait apparaître de grosses cicatrices arrondies.

Bien que cette technique ait évolué significativement, elle est malheureusement encore d’actualité dans certaines cliniques.

La FUE de dernière génération

La FUE est l’aboutissement de nouvelles techniques de greffe capillaire. Elle peut être utilisée à part entière ou en complément de la FUT (Follicular Unit Transplantation).

Cette technique permet de prélever individuellement des follicules par extraction au niveau de la zone donneuse avec des micro-punchs allant de 0,8 à 1mm et de les redistribuer instantanément dans la zone receveuse.

Enfin, la FUE permet de sélectionner individuellement les meilleures greffes pour un résultat optimal.


La FUE, un savoir-faire

 

savoir faire greffe fue

L'extraction folliculaire demande beaucoup de patience et de dextérité. Notre savoir-faire se traduit par la pratique exclusive de ces méthodes et par l’utilisation d’une instrumentation spécifique qui nous permet d’obtenir des résultats à la hauteur des attentes de nos patients.

Auparavant, la FUE (EN: Follicular Unit Extraction) était souvent utilisée pour une calvitie modérée qui nécessite un petit nombre de greffons ( entre 1000 et 2000 greffons / par jour).

A ce jour, nos techniques et instrumentations de micro greffes FUE permettent de gérer des méga sessions oscillant entre 2500 et 3000 greffes par jour, sans compromis sur la qualité. La cicatrisation se fait de manière très rapide et est quasiment invisible.


Les différentes étapes de la FUE

 
  1. Le micro « carottage » : Le micro « carottage » des unités folliculaires à l’aide de micro punch qui oscillent entre 0.75 mm et 1.0 mm. A ce stade, la greffe est toujours en place. Moment important qui favorise ou non l’étape suivante selon la dextérité.
  2. Le prélèvement des greffonsMoment délicat, les greffes sont extraites par légère tractions à l’aide de deux pinces adaptées. Il est primordial à ce stade de ne pas abimer les bulbes. Les greffes sont maintenues dans du sérum physiologique à une température de 4°.
  3. La gestion des greffes : La gestion des greffes sous microscopes. Chaque greffe prélevée est comptabilisée et rangée en fonction du nombre de cheveux qu’elle contient.
  4. Les incisions : Les incisions sont réalisées par des lames ultra fines sélectionnées selon la taille des greffons. Elles sont effectuées selon un design et une angulation personnelle pour donner un aspect naturel. Le nombre d’incisions sera déterminé par le nombre de greffes prélevées et en fonction du résultat souhaité par le patient.La ligne antérieure sera reconstituée par des incisions prévues pour des greffons d’un cheveu.
  5. L’Implantation des greffes : Etape très importante qui demande une préhension fine et endurante. La profondeur et la direction d’implantation sont essentielles.

Les différents types de FUE

 
FUE Fully Shaved

FUE Fully Shaved

L’ensemble de la tête est tondu. Cette technique est la plus utilisée. Elle permet une bonne visibilité tant au prélèvement qu’a l’implantation des greffes. Elle permet un nettoyage post opératoire plus facile. Possibilité d’atteindre une moyenne de 2500 greffes par jour.
FUE Partially shaved

FUE Partially shaved

Technique proche de la FUE Fully Shaved dont seulement la zone donneuse est tondue. Technique ralentie par la longueur des cheveux en zone receveuse pour réaliser les incisions et assurer le placement des greffes. Possibilité d’atteindre une moyenne de 2000 greffes par jour.
FUE Patchy

FUE Patchy

Tonte réduite et camouflée dans la zone donneuse. La zone donneuse peut être partiellement rasée sous forme de bandelette tandis que la zone receveuse n’est pas rasée. Les greffes sont réimplantées parmi les cheveux existants. Technique plus lente dont la surface réduite de la zone donneuse limite les quantités de greffes transférables à un maximum de 1500 greffes par jour. Ce procédé fonctionne bien avec des cheveux d’une longueur de 5 cm minimum en zone donneuse. Cette technique est très appréciée des femmes. Deux procédures de FUE Patchy doivent être espacée de 6 mois.
FUE Unshaved

FUE Unshaved

C’est une FUE sans aucune tonte. Cette technique est la plus discrète. Procédure plus lente qui permet de gérer jusqu’à un maximum de 1000 greffes par jour. Il faut prévoir deux à trois jours d’intervention successifs ou non afin d’obtenir un nombre suffisant de greffes.

Les avantages et les contraintes

 

Les avantages de la FUE

  • La FUE est particulièrement intéressante pour les patients qui souhaitent porter les cheveux très courts. Les fines cicatrices résiduelles, sous forme de petits points, disparaissent plus facilement dans la chevelure. Elle offre la possibilité de dissimuler la(les) cicatrice(s) d’anciennes greffes de cheveux ou d’un lifting précédent.
  • La FUE permet aussi la restauration de sourcils. De plus, elle offre aux patients dont la zone donneuse (région occipitotemporale) est de faible densité, de trouver une solution alternative de restauration, en prélevant des poils longs au niveau du corps.
  • La FUE offre moins d’inconfort post opératoire. De plus, vous pouvez reprendre vos activités sportives et sociales rapidement.
  • La FUE permet de sélectionner les follicules de son choix en fonction de la stratégie de la zone à restaurer.

Les contraintes de la FUE

  • Il faut raser la zone donneuse en début de chirurgie. Sauf si vous optez pour la FUE Patchy ou Unshaved moyennant une adaptation tarifaire.
  • Le temps opératoire est sensiblement plus long que la FUT pour une même quantité de cheveux.
  • Le temps de prélèvement des unités folliculaires est plus long qu’en FUT : la position allongée ventrale peut être fatigante.
  • La zone donneuse dans laquelle on prélève les cheveux est plus étendue qu’avec la FUT. La survie des greffes dans le temps peut être moins permanente.
  • La superficie totale des cicatrices est supérieure à celle laissé par une FUT pour un même nombre de greffes.
  • La FUE ne devrait être manipulée que par des équipes expérimentées. Les follicules sont plus fragiles, ce qui demande une préhension délicate et une dextérité des deux mains.

Hair2BeClinic
« Chaque détail à son importance »

 

greffe fue a l etranger

Quelques-uns des éléments à considérer dans votre prise de décision pour prétendre à la réussite de votre greffe de cheveux FUE.

Rappelez-vous que votre zone donneuse est limitée dans le nombre de greffes transférables.


Posez-vous les bonnes questions dans votre prise de décision

 

La distance minimale entre mes extractions est-elle respectée ?

Une erreur de ce type peut entraîner une densité résiduelle trop faible et des cicatrices apparentes. Il est courant de voir à la Hair2beClinic des patients dont la zone donneuse est complètement ruinée et souvent inexploitable pour une deuxième intervention.

La stratégie d’implantation m’offrira-t-elle satisfaction pour de longues années ?

Vous satisfaire au moment présent à toute son importance. Cette cohérence doit néanmoins persister pour le restant de votre vie. La stratégie d’implantation doit évaluer un ensemble d’éléments pour vous offrir une redistribution harmonieuse de votre zone donneuse. Stratégie d’autant plus importante que le candidat patient est jeune.

Quel est le « vrai » diamètre du punch utilisé pour ma chirurgie ?

Par facilité ou inexpérience, il y a plus de tolérance aux transsections en augmentant le diamètre du punch. Les cicatrices sont donc plus visibles. En comparant la FUE et la FUT pour un même nombre de greffes et une gestion adéquate des deux techniques, la FUE produit des cicatrices dont la superficie est 3 fois supérieure à celles crées par une FUT. Une bonne expérience est requise afin de ne pas appauvrir la vascularisation de la zone donneuse.

Le ratio optimum est un minimum de cicatrices résiduelles pour un maximum de cheveux prélevés en limitant les transsections de la zone donneuse. Il ne faut pas oublier qu’en FUE, chaque cicatrice est additionnée à la précédente. À la différence, en FUT une seconde procédure éliminera l’ancienne cicatrice pour n’en avoir qu’une seule en définitive.

Mes greffes sont-elles subdivisées pour créer artificiellement un nombre plus important ?

Nous respectons vos unités folliculaires tel qu’elles se présentent dans votre zone donneuse. Nous ne subdivisons pas vos greffes dans l’objectif d’augmenter le budget final. À la Hair2beClinic, cette subdivision a pour seul intérêt de combler un déficit de greffe contenant 1 cheveu afin de recréer une ligne antérieure suffisamment dense. Dans tous les cas, vous serez averti de nos actions dans votre détail opératoire.

M’a-t-on proposé un audit contenant les détails opératoires ?

Ce document est un gage de transparence. Grâce à celui-ci, Hair2beClinic vous informe de chaque détail de votre chirurgie (nombre de transsections réalisées, nombre moyen de cheveux par greffe, nombre de greffes extraites…). Cette analyse demande du temps à l’équipe, car chaque greffe est analysée sous microscope. C’est pour cette raison que cette étape, pourtant essentielle, est souvent négligée.


FUE et BODY HAIR

 

Les poils du corps (body hair) sont utilisés en complément d’une greffe de type FUT et FUE lorsque le patient manque considérablement de densité au niveau de la zone donneuse du cuir chevelu. Cette technique est donc complémentaire à la FUE classique pour donner des résultats plus denses et naturels.

Elle peut aussi être utilisée pour camoufler des cicatrices élargies suite à une FUT mise sous trop forte tension et pour des greffes de sourcils.

Les poils du corps (body hair) sont prélevés au niveau du torse, de la région axillaire, du pubis, du dos, des épaules et des mollets.

Ils prennent plus de temps à pousser, ne possèdent en général qu’un maximum de greffes de 1 à 2 poils et sont d’une épaisseur généralement inférieure aux cheveux et ne couvrent pas une zone très grande.

Il faut noter que chez certains patients, cette technique est plutôt convaincante et naturelle alors que pour d’autres, le résultat n’est pas très probant. De ce fait, une analyse de votre zone donneuse est requise.

La situation adéquate serait de faire un test au préalable de 20 à 50 greffons, afin d’estimer l’impact d’une greffe plus conséquente.

Imprimer

Pourquoi choisir Hair2beClinic pour votre greffe FUE ?

A la Hair2beClinic, chaque patient est unique ! Vous ne représentez pas un numéro. Votre sécurité est notre priorité.
Votre zone donneuse est précieuse c’est pourquoi elle doit être manipulée par une équipe expérimentée.

Découvrez notre équipe  Contactez-nous

Logo BeClinic
Brussels esthetics

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.